Contact France

Votre société offshore ou inshore

Le géant de la restauration rapide a annoncé un projet de transfert de sa holding d’optimisation fiscale du Luxembourg vers le Royaume-Uni, où le taux d’imposition des sociétés devrait passer de 20% à 17% en 2020.

Il y en a à qui le Brexit réussit: le géant américain McDonald’s a annoncé son intention de transférer sa holding d’optimisation fiscale du Luxembourg vers le Royaume-Uni.

Une décision qui intervient peu après que la Commission européenne a annoncé son intention de taxer les multinationales dans chaque pays où elles réalisent des bénéfices.

La nouvelle société, qui sera basée et domiciliée à Londres, percevra tous les bénéfices, royalties et droits de propriété intellectuelle engrangés par la chaîne de restauration rapide hors des États-Unis, a annoncé McDonald’s dans un communiqué.

Concrètement, le bénéfice net de l’ensemble des restaurants McDo présents en Europe transitera désormais vers le Royaume-Uni et non plus vers l’Union européenne.

Toutes les fonctions supportées par le siège de McDonald’s au Luxembourg seront ainsi transférées à la nouvelle holding britannique, et les bureaux administratifs de McDonald’s à Genève seront fermés.

Tous les profits de la nouvelle holding internationale seront soumis au taux d’imposition des sociétés britannique: actuellement fixé à 20%, ce taux devrait passer à 17% d’ici à 2020, ce qui en fera le plus bas de toute l’Europe.

Quoi qu’il en soit, l’annonce de McDonald’s est une très bonne nouvelle pour les autorités britanniques, qui s’échinent à rassurer sur la compétitivité du pays malgré le Brexit à venir.

Fermer le menu
					
×

Panier