Votre société offshore ou onshore

Le Pack Premium : 690€

Acheter Maintenant

Le Pack Premium comprend :

Aucun déplacement nécessaire

Création de société offshore en ligne en urgence (service express), le jour même

Nous vous fournissons les documents suivants :

Sont également inclus, tous les documents d’enregistrement du gouvernement, le paiement des honoraires d’avocat et des honoraires de la société. 

Une équipe dynamique

Création de société offshore à Dublin (Irlande)

Créer une société dans un pays doté d’une fiscalité plus avantageuse permet d’échapper aux lourdeurs des charges fiscales d’un pays de résidence.

En d’autres termes, il ne s’agit pas d’évasion fiscale mais d’optimisation fiscale, car cela consiste à choisir la manière de payer ses impôts sans se soustraire aux règles. Pourquoi choisir Dublin pour implanter une société? Quid des avantages.

Présentation générale de l’Irlande

L’Irlande est un pays membre de l’Union Européenne et de la zone euro, avec une croissance économique très dynamique de 6,3%. Le PIB par habitant est passé de 69% à 144% de la moyenne de la zone euro entre 1990 et 2007.

Au classement du PIB par habitant nominal du FMI, l’Irlande se positionne à la 5ème place, et à la 6ème place en termes de parité du pouvoir d’achat.

72,8% du PIB est représenté par les services, 25,6% l’industrie, et seul 1,6% par l’agriculture.

L’Irlande bénéficie d’un excellent marché du travail avec un taux de chômage de seulement 5,8%, et deux tiers des nouveaux emplois sont créés au cours des cinq premières années d’existence des nouvelles sociétés.

C’est une juridiction stable, qui jouit d’une excellente réputation et une vraie carte de visite pour les sociétés.

Des conditions favorables pour créer une société

L’environnement fiscal particulièrement attractif, ainsi que les dispositions légales et sociales moins strictes en matière de création de société, font de l’Irlande l’une des destinations les plus favorables aux investisseurs.

En effet, l’Irlande suit le même processus que le Royaume-Uni, mais les étapes administratives sont beaucoup plus simples et rapides grâce à une mise à jour assez récente des lois sur les entreprises.

Ces dispositions favorisent l’initiative entrepreneuriale, qui a largement contribué au redressement économique de l’Irlande après la crise financière de 2008.

Le nombre de startup augmente de 25% chaque année et on estime que plus de 3 000 startup ont été créées en 2015. Dans son rapport « Doing Business », la Banque Mondiale la classe 8ème meilleur pays pour créer une entreprise dans le monde.

Dublin, Silicon Docks

Les nouvelles technologies sont un élément-clé sur lequel repose l’économie irlandaise, en particulier l’e-commerce et les FinTech.

La capitale de l’Irlande, Dublin, attire un grand nombre de petites entreprises et groupes internationaux spécialisés dans le domaine de la technologie et de l’internet.

D’ailleurs, cette forte attractivité a permis aux Silicon Docks de s’y implanter. Le quartier dublinois accueille aujourd’hui une cinquantaine d’entreprises de haute technologie.

À titre d’exemple, Apple, Microsoft, Intel, Facebook, Google, Amazon, Twitter, Airbnb, Linkedin et eBay ont déjà leur siège international établi à Dublin.

L’avantage de la proximité

A moins de 2 heures de vol de Paris, Dublin est une destination de choix pour implanter une société.

Grâce à cette proximité, les allers-retours sont faciles et rapides et permettent une gestion efficace de la société irlandaise, même à distance.

De plus, l’Irlande est un pays où il fait bon vivre, avec une nature abondante, une population accueillante, des villes dynamiques et une culture d’entreprise calquée sur le modèle britannique.

Des stratégies fiscales avantageuses

L’Irlande n’est pas considérée comme un paradis fiscal car elle est membre de l’Union Européenne.  

Toutefois, elle offre des conditions très avantageuses aux multinationales, grâce aux montages fiscaux comme le double irish.

Il s’agit d’une stratégie qui consiste à transférer les bénéfices d’une société-mère sur un compte offshore afin de réduire l’impôt sur les sociétés.

Malgré la fin officielle de ce type de montage en 2020, d’autres stratégies toutes aussi avantageuses subsistent, à l’instar du Knowledge Development Box, axé sur la propriété intellectuelle, avec un taux d’imposition à 6,25% qui s’applique déjà depuis 2016.

Il s’agit d’un taux dérogatoire exclusif aux dépenses de R&D effectuées dans le pays de résidence fiscale, conformément aux exigences de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

La fiscalité en Irlande

Outre la société de type holding, créer une société en Irlande au titre de siège ou de centre de trading avec l’Europe, offre des avantages non-négligeables pour une activité commerciale.

L’Irlande est classée 4ème pays le plus favorable en matière d’imposition à l’échelle mondiale.

La taxation est faible, avec un taux établi à 12,5%, un des taux les plus bas d’Europe.

A noter qu’en vertu des récentes mesures prises par le gouvernement irlandais, les entreprises bénéficient d’une exemption fiscale totale pour les trois premiers exercices.

Pour vous donner un aperçu de la situation, ci-dessous une brève comparaison de certains taux d’imposition applicables en Europe et aux Etats-Unis depuis 2016 (or activités offshore et exonération de l’impôt société pour non-résidents fiscaux) :

  • Irlande : 12,5% ;
  • Royaume-Uni : 20% ;
  • Pays-Bas : 25% ;
  • Danemark : 22% ;
  • Allemagne : 29,72% ;
  • France : 33,3% ;
  • Luxembourg : 29,22% ;
  • Espagne : 25% ;
  • Italie : 31,4% ;
  • Suisse : 17,92% ;
  • Etats-Unis : 40%.

0% d’impôt sur les dividendes

L’Irlande a signé des conventions de non double imposition avec plus de 70 pays, qui permettent aux investisseurs d’éviter d’être imposé deux fois, soit en Irlande et dans le pays de résidence fiscale.

L’Etat n’applique donc pas d’impôt anticipé ou withholding tax avec les ressortissants de ces pays qui ont signé avec l’Irlande, ainsi que les pays de la zone euro.

Les dividendes sont alors exonérés d’impôts pour les non-résidents, et peuvent remonter librement aux actionnaires.

Toutefois, si vous êtes actionnaire résident en France, un prélèvement forfaitaire non libératoire de 21% est à déduire sur les dividendes versés par la société en Irlande, puis à verser auprès des services des impôts au plus tard le 15 du mois suivant le premier versement.

Quels sont les autres avantages ?

La création de société à Dublin ouvre d’autres avantages notables comme :

  • l’absence de taxe professionnelle ;
  • une gestion en Euro ;
  • un numéro de TVA Européens qui garantit un accès à l’Europe ;
  • l’absence d’exigence de libération de capital social, le montant minimum est de 1€ ;
  • le respect de l’anonymat, grâce au service d’un Nominee Director et d’un Nominee Shareholder ;
  • l’accès à une place financière crédible ;
  • la possibilité de créer une société en quelques jours à prix défiant toute concurrence sur company-offshore.com
  • la forme juridique de société utilisée est la Private Limited Company, la responsabilité des actionnaires est limitée.

Il faut savoir que dans une société irlandaise, la tenue à jour d’une comptabilité est obligatoire. Il est aussi nécessaire de faire une déclaration annuelle de ces comptes auprès des autorités fiscales.

Quelle forme juridique choisir pour une société en Irlande ?

En Irlande, les investisseurs étrangers qui souhaitent créer leur société peuvent opter pour les différentes formes juridiques suivantes :

  • la société anonyme ;
  • la succursale ;
  • la société en commandite ;
  • la société privée à responsabilité limitée.

La société privée à responsabilité limitée ou Private Company Limited by Shares est la forme juridique la plus utilisée. On la reconnaît grâce à la terminologie Private Limited ou Pte Ltd.

Les principales caractéristiques de la Pte Ltd

Ci-dessous les caractéristiques de cette société irlandaise :

  • c’est une société à responsabilité limitée par actions ;
  • un seul actionnaire est suffisant, et peut être une personne physique ou une société ;
  • un seul directeur est suffisant, et doit être un membre de l’espace économique européen ;
  • un secrétaire doit être nommé. Il est en charge des obligations légales de la société, et n’a pas d’obligation de résidence en Irlande ;
  • aucun capital social minimum n’est exigé au moment de la création ;
  • les actions ne peuvent être transférées ni souscrites publiques ;
  • la société irlandaise doit avoir obligatoirement un siège sociale établi en Irlande ;
  • les comptes doivent être inscrits au registre des sociétés ;
  • un audit annuel doit être effectué pour les sociétés dont le chiffre d’affaires dépasse 7,3 millions d’euros, le bilan total de 3,65 millions d’euros, et qui ont plus de 50 salariés.

La procédure d’enregistrement de la société irlandaise

Comme évoqué plus haut, la loi sur les sociétés, principal document régissant la création de société en Irlande, a fait l’objet d’une récente mise à jour en 2014.

Cette nouvelle loi simplifie les modalités d’enregistrement et prescrit de nouveaux types de société à responsabilité limitée irlandaise.

Un ensemble de documents doit être remis au Corporate Registration Office avec le formulaire A1 dûment rempli, via une plateforme en ligne des entreprises (CORE).

La candidature doit comporter un certain nombre d’informations importantes, notamment le nom commercial de la société.

Pour être éligible, celui-ci doit être unique, spécifique et répondre aux exigences légales.

Une fois choisi, le nom de société doit être réservé au niveau du registre du commerce irlandais.

Ensuite, les propriétaires ont pour obligation de fournir une adresse officielle dans un emplacement adéquat, puis de rédiger les documents statuaires de la société.

Quels sont les délais ?

Même si l’enregistrement d’une société irlandaise peut se faire en ligne sur www.company-offshore.com  la procédure ordinaire reste une option pour les investisseurs qui souhaitent constituer leur entreprise en se rendant sur place.

Dans ce cas, ils peuvent se déplacer dans les bureaux destinés à cet effet, ou désigner des représentants légaux.

Bien entendu, les délais de procédure sont généralement plus longs par rapport à la procédure en ligne, mais la durée de constitution d’une société irlandaise reste relativement courte.

Voici les délais, à titre indicatif, des principales étapes de la création de société à Dublin :

  • constitution de la société ;
  • remise des documents sociaux originaux ;
  • ouverture du compte multidevises.

Pourquoi confier son projet de création de société à Dublin à un professionnel

La création de société en Irlande est abordable, en particulier si vous confiez votre projet à un professionnel spécialisé en création d’entreprise offshore.

Nous vous proposons un pack de service à moins de 500 € ht.

Vous avez également le nom de la société ainsi qu’une introduction bancaire.

Pour résumer, vous n’aurez pas besoin de passer par toutes les démarches administratives précitées, nos spécialistes se chargent de tout.

Cela vous permet d’enregistrer votre société en seulement 3 étapes : choisir un pack, choisir le nom commercial de la société puis valider la commande en ligne.

En plus de la rapidité et de la simplicité de la procédure, votre confidentialité est respectée, vous bénéficiez d’un service de lobbying, d’un service de nominee, et d’un service d’assistance gratuit en permanence.

En conclusion

Le Royaume-Uni est depuis longtemps la destination privilégiée des entreprises qui souhaitent s’implanter en Europe ou établir des sièges sociaux européens.

Pour toutes les raisons évoquées ci-dessus, si vous envisagez d’implanter une société Outre-Manche, Dublin demeure une très bonne option.