Votre société offshore ou onshore
Création de société offshore + compte bancaire

Le commerce électronique ou e.commerce

La croissance du commerce électronique ces dernières années bat tous les records et la majorité de toutes les opérations sont effectuées à distance à l’aide d’appareils électroniques.

De nos jours, il est difficile d’imaginer une entreprise qui ne vend pas ses produits ou services sur Internet ou n’accepte pas les transactions en ligne de ses clients ou fournisseurs.

La raison en est la facilité et la rapidité du traitement des paiements électroniques par rapport aux opérations par chèques ou virements bancaires.

Afin de voir comment le commerce électronique peut contribuer à la croissance de votre entreprise, posons-nous d’abord la question : qu’est-ce que le commerce électronique?

Le commerce électronique (commerce électronique ou e.commerce) est un domaine particulier de l’économie de chaque pays qui implique des opérations financières et monétaires menées sur Internet.

 

En d’autres termes, il s’agit d’un processus d’achat et de vente de biens ou de services en ligne sans obstacles de distance ou de temps.

L’exemple le plus courant de commerce électronique est une boutique en ligne.

Parmi les nombreux avantages du commerce électronique
Facilité de contrôle des ventes en temps réel :
les transactions par carte de crédit et de débit sont enregistrées par la passerelle de paiement et peuvent être facilement consultées via votre tableau de bord (passerelle de paiement, banque,…).
Rapidité des transactions : les transactions en ligne sont exécutées en bien moins de temps que les opérations par virement bancaire, par chèques,…

CHEFS D'ENTREPRISE - ENTREPRENEURS

Commerce électronique

Qu'est-ce que le commerce électronique (e-commerce) ?

Le commerce électronique ou le e.commerce (parfois écrit eCommerce) est un modèle commercial qui permet aux entreprises et aux particuliers d’acheter et de vendre des choses sur Internet.

Le commerce électronique opère dans les quatre principaux segments de marché suivants :

  • Entreprise à entreprise
  • D’entreprise à consommateur
  • Du consommateur au consommateur
  • Consommateur à entreprise

Le commerce électronique, qui peut être effectué sur des ordinateurs, des tablettes ou des smartphones, peut être considéré comme une version numérique du catalogue de vente par correspondance.

Presque tous les produits et services imaginables sont disponibles via des transactions de commerce électronique, y compris les livres, la musique, les billets d’avion et des services financiers tels que l’investissement en actions et la banque en ligne.

Le e.commerce est donc considéré comme une technologie très disruptive

E.commerce

POINTS CLÉS À RETENIR

  • Le commerce électronique est l’achat et la vente de biens et de services sur Internet.
  • Le commerce électronique peut remplacer les magasins physiques, bien que certaines entreprises choisissent de conserver les deux.
  • Presque tout peut être acheté via le commerce électronique aujourd’hui.

Le commerce électronique permet aux entreprises et aux particuliers de faire des affaires sur Internet.

Qu'est-ce que le commerce électronique (e-commerce) ?

Le commerce électronique a aidé les entreprises à établir une présence plus large sur le marché (local, national et ou international), en fournissant des canaux de distribution moins chers et plus efficaces, pour leurs produits ou services. 

Par exemple, le détaillant de masse Target a complété sa présence physique avec une boutique en ligne qui permet aux clients d’acheter de tout, des vêtements aux cafetières en passant par le dentifrice et les figurines.

Amazon a lancé son activité avec un modèle de vente en ligne et de livraison de produits basé sur le commerce électronique. 

Pour ne pas être en reste, les vendeurs individuels se sont de plus en plus engagés dans des transactions de commerce électronique via leurs propres sites Web. 

Les marketplaces sont une passerelle entre sites de vente en ligne et acheteurs.

Enfin, les marchés numériques tels qu’eBay ou Etsy servent d’échanges, où une multitude d’acheteurs et de vendeurs se réunissent pour faire des affaires.

Afin de booster leurs ventes, les e.commerçants utilisent également des outils tels que l’affiliation, les réseaux sociaux, les influenceurs, le SEA et ou des techniques pointues, dont les effets sont moins rapides et sans garanties, tels le SEO par exemple.

Les avantages et les inconvénients du commerce électronique

Le commerce électronique offre aux consommateurs les avantages suivants:
  • Pratique Le commerce électronique a lieu 24h/24, 7j/7.
  • Augmentation de l’offre De nombreux magasins virtuels proposent une gamme de produits en ligne plus large que celle qu’ils proposent dans leurs magasins physiques. Et de nombreux magasins qui existent uniquement en ligne peuvent offrir aux consommateurs un inventaire exclusif qui n’est pas disponible ailleurs.
Le commerce électronique présente les inconvénients suivants:
  • Service client limité.  Si vous cherchez en ligne (sur Internet) un ordinateur, vous ne pouvez pas demander à un employé de vous conseiller sur les caractéristiques d’un modèle particulier. Et bien que certains sites Web vous permettent de discuter en ligne avec un membre du personnel, ce n’est pas une pratique courante.
  • Manque de réactivité instantanée.  Lorsque vous achetez un article en ligne, vous devez attendre qu’il soit expédié à votre domicile ou au bureau. Cependant, des détaillants comme Amazon rendent le jeu d’attente un peu moins pénible en proposant la livraison le jour même comme option premium pour certains produits.
  • Incapacité de toucher les produits Les images en ligne ne permettent pas de visualiser les détails d’un produit, et les achats en ligne peuvent donc être insatisfaisants lorsque les produits reçus ne correspondent pas aux attentes des consommateurs. Exemple concret : un vêtement peut être fabriqué à partir d’un tissu de mauvaise qualité que l’image en ligne ne montre pas vraiment.

Nous créons votre société offshore pour votre business e.commerce + compte bancaire.