Licence de fonds d’investisseur à Malte

Nous pouvons vous assister dans la fourniture de services menant à l’octroi de licences de Malte

Fonds – organismes de placement collectif agréés qui offrent des solutions très flexibles dans un cadre réglementaire attrayant et réputé.

Assistance

Notre équipe professionnelle peut vous assister dans la finalisation de la documentation, nécessaire à l’agrément :

  • formulaire de demande dûment rempli 
  • lettre de motivation
  • confirmation de l’auditeur 
  • soutien de la résolution du conseil
  • formulaire de déclaration de ressources financières dûment rempli
  • acte constitutif et statuts (ou accord de partenariat) du demandeur 
  • spécimens des polices d’assurance et du projet d’annexe/note de couverture (le cas échéant) et la « liste de contrôle d’assurance » 
  • formulaires de questionnaire personnel remplis pour chaque actionnaire, administrateur et cadre supérieur du demandeur (les QP doivent inclure une copie certifiée conforme du passeport de la personne) 
  • acte constitutif et statuts des sociétés actionnaires du demandeur 
  • graphique illustrant la structure opérationnelle interne de l’entreprise du candidat (celui-ci doit indiquer les noms, les lignes hiérarchiques et les rôles) ;
  • lorsque la Société/Partenariat candidat fait partie d’un Groupe, un schéma montrant les relations entre le candidat et les autres membres du Groupe.

Solutions clé en main

Les fonds maltais peuvent être soit gérés de manière externe, soit autogérés. 

Pour les fonds maltais autogérés, un niveau de substance locale sera une condition préalable à l’acceptation de la licence. Grâce à notre pléthore de solutions clé en main, nous pouvons vous aider à établir la substance nécessaire à l’obtention de la Licence.

Grâce à notre vaste réseau, nous pouvons également servir de point de liaison avec tous les fournisseurs de services nécessaires à l’obtention de la licence, y compris, mais sans s’y limiter, les dépositaires et les administrateurs de fonds.

Professionnel en investissement de fonds maltais

En vertu de la loi maltaise, les organismes de placement collectif peuvent être constitués en tant que fonds d’investisseurs professionnels (PIF) et être réglementés selon un régime nettement plus flexible que les fonds de détail. 

Les fonds qui peuvent bénéficier de la création d’un PIF à Malte incluent généralement des fonds spéculatifs, des fonds de capital-investissement, des fonds d’énergie renouvelable, des fonds immobiliers, etc…

Les règles des services d’investissement pour les PIF, émises par la Malta Financial Services Authority (« MFSA »), mettent en place un cadre réglementaire permettant aux gestionnaires et aux promoteurs de développer de nouveaux produits pour répondre aux besoins du marché. 

Les PIF sont soumis à des règles moins strictes que les fonds de détail, et le niveau de réglementation au sein des PIF varie en fonction du type d’investisseurs, à savoir les PIF promus aux investisseurs expérimentés, les PIF promus aux investisseurs qualifiés et les PIF promus aux investisseurs extraordinaires.

licence de fonds d'investisseur à Malte

Les principaux avantages de Malte en tant que domicile de fonds

Au cours des dernières années, Malte a connu une augmentation forte et rapide du nombre de PIF agréés à Malte par la MFSA. La principale raison de ce succès peut être résumée, de manière concise, comme suit :

  • Le niveau des coûts impliqués (frais d’enregistrement et de licence ainsi que frais professionnels et de service) est nettement inférieur à celui d’autres juridictions de fonds, comme le Luxembourg et l’Irlande ;
  • Les PIF peuvent être auto‐gérés sans qu’il soit nécessaire de nommer un tiers gestionnaire. La gestion du fonds est assurée par un comité d’investissement. Les fonds autogérés sont soumis à des règles ad hoc concernant la composition des membres du conseil d’administration et du comité d’investissement, ainsi que des exigences en matière de capital social ;

Contrairement à d’autres juridictions de fonds, telles que le Luxembourg et l’Irlande, les PIF n’ont pas besoin de nommer un gestionnaire, un dépositaire, un administrateur ou tout autre prestataire de services qui est agréé ou qui a autrement exercé des droits de passeport à Malte (où tous les investissements sous-jacents seront détenus à l’étranger et les services respectifs seront fournis depuis l’extérieur de Malte). La MFSA accepte tout prestataire de services agréé dans une juridiction reconnue à cette fin (y compris les États de l’UE/EEE et les juridictions avec lesquelles le régulateur local a conclu des protocoles d’accord bilatéraux ou multilatéraux.

Cela permet aux clients une flexibilité importante, leur permettant de continuer à utiliser les services de tout prestataire de services externe agréé dans une telle juridiction avec lequel ils pourraient déjà avoir un historique professionnel, et facilite la re-domiciliation des fonds offshore.

Une légère exception à cette règle est accordée en ce qui concerne les PIF ciblant des investisseurs extraordinaires, où un dépositaire (pour les dispositions de garde et le respect des objectifs d’investissement du fonds) est rendu nécessaire. Néanmoins , si les clients souhaitent faire appel à des prestataires de services locaux, Malte dispose des ressources humaines nécessaires pour prendre en charge et fournir de manière adéquate ces services spécifiques aux fonds avec un certain nombre de prestataires de services réputés et agréés.

  • Niveaux d’entrée de qualification faibles pour les investisseurs professionnels (10 000 € pour les investisseurs extraordinaires) ;
  • A l’exception des fonds autogérés (pour lesquels un capital social de 125 000 € est requis) règles de faible capitalisation ;
  • Régimes fiscaux favorables ;
  • Le fonds peut investir dans les actifs sous-jacents eux-mêmes ou par l’intermédiaire de véhicules à usage spécial (SPV), locaux ou étrangers, qui agissent comme le lunga manus du fonds. L’utilisation de SPV peut être particulièrement utile pour la planification fiscale, permettant au fonds de tirer pleinement parti du vaste réseau de conventions de double imposition (Malte a signé des conventions de double imposition avec plus de cinquante juridictions). 

En investissant dans des actifs sous-jacents par le biais de SPV, constituées dans des sociétés qui ont une convention fiscale favorable, le fonds peut bénéficier d’un allègement fiscal en ce qui concerne les structures d’acquisition et de détention d’actifs.

  • PIF compatibles avec les structures de financement islamiques et les véhicules de financement, par exemple les fonds Ijarahet Murabahah.
  • Les demandes de licence sont traitées rapidement et efficacement, à condition que tous les documents de diligence raisonnable soient soumis à la MFSA ; l’autorité doit délivrer une approbation de principe aux promoteurs proposés du fonds dans un délai de sept (7) jours ouvrables.

Exigences de licence

Tous les OPC, y compris les PIF, nécessitent une licence d’organisme de placement collectif au sens de la loi sur les services d’investissement (chapitre 370 des lois de Malte) pour émettre ou créer des parts ou exercer toute activité à l’intérieur ou à partir de Malte.

Un PIF peut prendre plusieurs formes, par exemple une société d’investissement à capital variable (SICAV), une société d’investissement à capital fixe (INVCO), une société en commandite simple, un fonds commun de placement ou un fonds commun contractuel. 

Néanmoins, s’inspirant fortement des règles de l’entreprise basées principalement sur le droit britannique des sociétés et de sa flexibilité innée, la forme sociale (SICAV) est celle qui est généralement préférée par les promoteurs. En vertu du Règlement sur les sociétés (SICAV Incorporated Cell companies), il est également possible pour une SICAV d’être constituée ou constituée en tant que société cellulaire incorporée et d’établir des cellules incorporées.

Dans sa forme la plus simple, un OPC peut être constitué avec un seul compartiment. Cependant, il est également possible de structurer l’OPCVM sous la forme d’un système multi-fonds (parapluie), comprenant un certain nombre de compartiments, constitués d’une ou plusieurs classes d’actions différentes. L’avantage d’un système à compartiments multiples est qu’il est possible d’avoir différents compartiments poursuivant des objectifs, des politiques et des restrictions d’investissement différents, également libellés dans des devises différentes. Les compartiments n’ont pas de personnalité juridique distincte du régime, cependant les actifs et passifs de chaque compartiment constituent un patrimoine distinct des actifs et passifs des autres compartiments. Cette séparation des actifs et des passifs, agit comme une soupape de sécurité à la viabilité du régime,

Les demandes de licence pour exploiter un PIF doivent être adressées à la MFSA et ne sont acceptées que si cette demande est rédigée en bonne et due forme, conformément à la législation, aux règlements et aux règles applicables et que les administrateurs et dirigeants sont des personnes aptes et appropriées à exercer les fonctions qui leur incombent dans le cadre du régime.

Suite à l’approbation principale des administrateurs et des dirigeants du programme, le demandeur doit soumettre les documents suivants, sous forme de projet, à l’examen de la MFSA :

  • Version provisoire de l’acte constitutif du régime (dans le cas d’une SICAV – l’acte constitutif et les statuts)
  • Copie préliminaire de la notice d’offre 
  • Copie préliminaire du supplément d’offre 
  • Projet de résolution du conseil confirmant :
    • L’intention des administrateurs de demander une licence en faveur du PIF 
    • Identifier la ou les personnes responsables de la signature des documents de candidature 
    • Identifier la ou les personnes chargées d’agir en tant que point de liaison avec la MFSA 
    • Identifier les personnes responsables au nom du conseil d’administration de la conformité et de la réglementation anti-blanchiment 
    • Approuver et assumer la responsabilité du contenu de la Notice d’Offre et du Document de Marketing (le Supplément de l’Offre)

Le demandeur peut être invité à fournir des informations supplémentaires ou à modifier les documents en conséquence, afin de se conformer aux conditions de licence standard (« SLC ») établies par la MFSA. 

Lorsque les ajustements finaux, le cas échéant, ont été effectués, conformément à ces SLC, le demandeur sera invité à soumettre les documents originaux.

Les PIF peuvent désigner tout prestataire de services (par exemple gestionnaire d’investissement, conseiller, administrateur, dépositaire ou prime broker) qu’ils jugent nécessaire. 

Les prestataires de services externes désignés par un PIF n’ont pas à être établis à Malte. Cependant, lorsque tous les prestataires de services sont basés en dehors de Malte et que le PIF n’a pas nommé de directeur résident local, la MFSA exigera un représentant local, en tant qu’agent de liaison et d’évaluation.

Créer une société à Malte

Re-domiciliation de fonds d'outre-mer

Les fonds d’outre-mer établis sous forme de société dans des juridictions autorisant la redomiciliation peuvent demander à être enregistrés comme étant maintenus à Malte en vertu de la loi sur les sociétés, sans qu’il soit nécessaire de liquider la société et de créer une nouvelle entité.

Exigences en cours

Les PIF sont tenus de nommer un responsable de la conformité, un responsable des rapports sur le blanchiment d’argent et un auditeur approuvé par la MFSA. Ils sont assujettis à certaines exigences minimales en matière de divulgation, de tenue de dossiers et de déclaration.

Restrictions d'effet de levier

Les Fonds d’investisseurs admissibles et les Fonds d’investisseurs extraordinaires ne sont soumis à aucune restriction d’investissement ou d’emprunt. Cependant, les fonds pour investisseurs expérimentés sont, pour les emprunts directs à des fins d’investissement et d’effet de levier via l’utilisation d’instruments dérivés, limités à 100 % de la valeur liquidative du fonds.

 

En outre, lorsque l’objectif principal d’un FIP est d’investir dans des biens immobiliers, certaines restrictions sur l’effet de levier peuvent s’appliquer à l’égard des Fonds d’investisseurs expérimentés et des Fonds d’investisseurs éligibles à capital variable.

Fonds d'investisseurs expérimentés Fonds d'investisseurs admissibles Fonds d'investisseurs extraordinaires

Type d'investisseurs

Investisseur expérimenté :

  • personnes ayant au moins 1 an d'expérience professionnelle dans le secteur financier ;
  • personnes ayant une expérience raisonnable dans l'acquisition/la cession de fonds/profil de risque/biens similaires ;
  • les personnes qui ont effectué des opérations d'investissement de taille significative à une certaine fréquence ; ou alors

les personnes qui peuvent autrement justifier qu'il possède l'expertise/l'expérience/les connaissances pertinentes.

Investisseur admissible :

  • les entités dont l'actif net dépasse 750 000 euros ;
  • des personnes physiques ou des entités dont la direction a une expérience raisonnable dans l'acquisition/la cession de fonds/profil de risque/biens similaires ;
  • les personnes physiques dont la valeur nette dépasse 750 000 euros ;
  • cadre supérieur/directeur de prestataire de services au PIF ; -relation/ami proche du promoteur (max.10) ;
  • entité avec min. 3,75 millions d'euros en gestion discrétionnaire, investissant pour compte propre ;
  • Fonds d'investisseur admissible ou extraordinaire ;

véhicule d'investissement détenu par des personnes/entités satisfaisant à l'une des conditions ci-dessus.

Investisseur extraordinaire :
entités dont l'actif net dépasse 7,5 millions d'euros ;
les particuliers dont la valeur nette dépasse 7,5 millions d'euros ;
cadre supérieur/directeur de prestataire de services au PIF ;
Fonds d'investisseurs extraordinaires ;
véhicule d'investissement détenu par des personnes/entités satisfaisant à l'une des conditions ci-dessus.

Formulaires de déclaration

Formulaire de déclaration d'investisseur expérimenté + Gestionnaire/agent de vente pour s'assurer que le client a une connaissance et une compréhension suffisantes des risques encourus

Formulaire de déclaration d'investisseur admissible

Formulaire de déclaration d'investisseur extraordinaire

Seuil d'investissement minimum

15 000 euros ;
Il est désormais également possible d'avoir un seuil de 10 000 EUR / 10 000 USD

75 000 EUR / 75 000 USD

750 000 EUR / 750 000 USD

Restrictions d'investissement/d'emprunt

Emprunt à des fins d'investissement ou de levier via des produits dérivés limité à 100 % de la VNI Certaines restrictions s'appliquent aux fonds immobiliers. La MFSA a récemment introduit certaines restrictions d'investissement (principalement des restrictions d'émission et d'exposition) dans le but d'améliorer la protection des investisseurs « quasi-détails » auxquels s'adressent les fonds d'investisseurs expérimentés, ainsi que d'améliorer la flexibilité et la certitude en termes de test d'éligibilité pour les investisseurs.

Aucun (à l'exception de certaines restrictions pouvant s'appliquer aux fonds immobiliers ouverts)

Rien

Document d'offre

Document d'offre

Document d'offre

Document d'offre ou document marketing

Exigences de déclaration

Rapport de Conformité (min. tous les 6 mois) ;
Rapports annuels et rapports semestriels (le cas échéant) ;

Rapport de Conformité (min. tous les 6 mois) ;
Rapports annuels et rapports semestriels (le cas échéant) ;

Rapport de Conformité (min. tous les 6 mois) ;
Rapports annuels et rapports semestriels (le cas échéant) ;

Les fournisseurs de services

Dépositaire obligatoire ;
autres prestataires de services (gestionnaire, administrateur, conseiller en investissement) en option

Optionnel

Optionnel

Frais payables à la MFSA

Schème Sous-fonds

Demande d'indication préliminaire d'acceptabilité d'un FRP

600 €

Demande de licence PIF

1500 €

1000 €
(par compartiment)

Frais de surveillance annuels

1500 €

500 €
(par compartiment)

Remarque : les frais dus à la MFSA indiqués ci-dessus sont donnés à titre indicatif uniquement et sont les frais actuels facturés par la MFSA au moment de la rédaction et sont susceptibles de changer de temps à autre.

Les droits d’enregistrement dus au Registre du Commerce pour les sociétés d’investissement sont fixés à 1 750 €.

Imposition

Une distinction doit être faite entre les fonds prescrits et non prescrits. Un fonds dans un système local qui a des actifs situés à Malte représentant au moins 85 % de la valeur totale de ses actifs est classé comme un fonds prescrit. Les autres fonds agréés, y compris les fonds d’un programme basé à l’étranger, sont appelés fonds non prescrits.

Dans le cas des Fonds prescrits, l’OPC bénéficie d’une exonération d’impôt sur les revenus autres que les revenus de biens immobiliers situés à Malte et les revenus d’investissement gagnés par le Fonds prescrit. La retenue à la source sur les revenus de placement locaux est de 15 % pour les intérêts bancaires et de 10 % pour les autres revenus de placement.

Il n’y a pas de retenue à la source sur les revenus d’investissement perçus par les Fonds non prescrits (y compris les OPC basés à l’étranger), qui sont exonérés d’impôt sur les revenus et les plus-values ​​réalisées sur leurs investissements et bénéficient également d’une exonération générale des droits de timbre sur leurs transactions. De plus, veuillez noter qu’il n’y a pas d’impôt sur la fortune ni sur la valeur nette d’inventaire à Malte.

Les investisseurs étrangers ne sont pas soumis à l’impôt maltais sur les plus-values ​​ou les revenus lorsqu’ils cèdent leur investissement (par rachat par le Fonds ou vente ou échanges à un tiers) ou lorsqu’ils reçoivent un dividende ou d’autres revenus du Fonds. Ceux-ci bénéficieraient également de l’exonération du droit de timbre obtenue pour le Fonds dans le cadre de l’acquisition ou de la cession de leurs parts dans le Fonds.

En outre, les Gestionnaires de Fonds étrangers trouvent que Malte est un endroit extrêmement fiscalement avantageux en ce qui concerne les revenus ou les gains de commissions et de participation (y compris les intérêts reportés via les actions de participation ou autrement dans le Fonds) qu’ils reçoivent du Fonds. Ce traitement fiscal favorable s’applique lorsqu’ils établissent leurs propres activités à Malte, mais également lorsqu’ils restent établis et fournissent les services de gestion à partir de leur propre juridiction.

Nos services

Notre société, Compliance Expertise Group, s’engage fermement à assurer le plus haut niveau d’intégrité et de compétence pour répondre aux besoins de nos clients, à des prix compétitifs.

Contactez l’un de nos agents pour lancer le processus d’octroi de licence pour un fonds d’investisseur professionnel maltais. Contactez-nous simplement en remplissant le formulaire de contact : https://company-offshore.com/contact/