10/05/21 - Le Royaume-Uni post Brexit : une porte pour exporter depuis et vers l’anglo-sphère

Après avoir quitté l'Union Européenne, Londres affiche sa toute-puissance, un pied de nez à l'histoire et au Brexit.

– Vitrine et expansion internationales :

Londres : capitale des places économiques et financières internationales

– Londres, en tête du Commonwealth (54 pays, population + de 2,5 milliards) : selon la Royale Commonwealth Society, les entreprises britanniques veulent voir le gouvernement donner la priorité aux accords commerciaux avec le Commonwealth après le Brexit; le Royaume-Uni rêve du Commonwealth pour ses échanges commerciaux post-Brexit,

– des accords commerciaux post-Brexit déjà conclus avec le Japon, la Corée du Sud, la Suisse, Israël, le Maroc et la Tunisie, d’autres se dessinent avec les USA (2023) en plus de ceux avec l’Inde (2022) et en cours avec le Canada, l’Egypte, le Mexique, Singapour, la Turquie, l’Algérie, l’Australie, la Nouvelle-Zélande,…

Avec une clientèle composée en Inde d’1,4 milliard de consommateurs et de 330 millions d’américains, le Royaume-Uni génère un nouvel ordre économique qui va concurrencer l’Union Européenne et la Chine.

– Accès possible au marché Transpacifique (accès en libre-échange : 500 millions de consommateurs) : 11 pays d’Asie et du continent américain  (demande du Royaume-Uni en cours)

– L’«Union CANZUK», regroupant le Canada, l’Australie, la Nouvelle-Zélande et le Royaume-Uni, superpuissante alliance, sera la quatrième plus grande économie au monde (Population estimée : 136 649 018)

Londres brexit

Les avantages du CANZUK

En créant une société à Londres, vous pourrez exporter directement vers les pays membres sans contraintes administratives ni droits de douane.

– Accords post-Brexit avec l’UE (accord de libre- échange standard comme celui entre le Canada et l’UE.). Pas de no-deal : distribution sur le marché unique, sans quota ni droits de douane.

– Ventes au Royaume-uni et dans « l’anglo-sphère », sans contraintes douanières 

– Projet d’expatriation

– Avantages fiscaux – UK International Holding    

https://gowlingwlg.com/fr/insights-resources/articles/2021/the-main-tax-consequences-of-brexit-in-france/

Avec le Brexit, certains parlaient de l’isolement de la Grande Bretagne dans le monde. Très amusant !

Un cadre réglementaire idéal

Élu meilleur pays au monde pour créer, gérer et développer son entreprise, par Forbes.

Les avantages de la création de société anglaise vont au-delà de la simple fiscalité. Y gérer son entreprise est un plaisir, contrairement à d’autres pays qui aiment entretenir la complexité et la difficulté à l’égard de leurs entrepreneurs.

En UK, c’est le concept « Business-friendly » : appels de charges, Urssaf et RSI n’existent pas. La réussite des entreprises est une priorité.

La simplicité, la stabilité et la flexibilité du droit des sociétés et du travail font du Royaume-Uni le leader mondial de la finance et du business.

De par une fiscalité attrayante et la dérégulation, Londres a l’ambition d’être la référence mondiale du business.

Les rumeurs parlent d’un impôt société UK sur les bénéfices de 15% à 17% courant 2025-2026, confortées par les promesses électorales de Boris Johnson Ceci permettra d’attirer plus d’entrepreneurs et start-ups à Londres et d’investisseurs étrangers.

Si vous exercez une activité commerciale en France et êtes résident fiscal Françaisune structure en France est une obligation légale, aux yeux de l’administration fiscale.

En effet, la création d’une société anglaise n’est pas une alternative à la création d’une entité Française.

La création d’une société anglaise ne doit pas servir à contourner les impôts dans votre pays de résidence fiscale.

Création de société offshore