Contact France

Votre société offshore ou inshore

0% d’impôt !

Paradis fiscal à 0 impot, créer votre société en Europe
Test-3-8.indd

Il n’y a pas non plus d’impôts sur les dividendes, les intérêts, les redevances, les loyers, les compensations, les bonus ou les commissions.

Nom de la société

Une Scottish LLP doit utiliser le suffixe Limited LiabilityPartnership ou LLP pour désigner la responsabilité limitée et peut utiliser n’importe quel nom, à moins qu’il ne renferme des termes tels que Empire, Couronne, Impérial, Windsor, Royal, Assurance, Banque, Building Society Britannique, Nationale, Grande-Bretagne, Royaume Uni, Angleterre, Anglais, Ecosse, Ecossais, Pays de Galles, Gallois, Irlande ou Irlandais.

Les initiales «GB» ou «UK» ne nécessitent pas d’approbation. «Européen» – ne sera pas approuvé s’il implique un lien injustifiable avec l’UE. «International» – en tant que préfixe, l’activité principale doit être le commerce extérieur, en tant que suffixe, l’activité de la société doit être exercée dans au moins deux pays d’outre-mer ou tout autre mot considéré comme sensible ou offensant.

Une LLP devrait rédiger un «Acte de partenariat» au moment de la formation – un accord juridiquement contraignant entre les membres qui établit les droits et les responsabilités de chaque partie à l’accord. Outre des détails administratifs tels que les noms et adresses des membres, l’acte comprendra également des détails sur le montant du capital que chaque partenaire injectera dans l’entreprise, quels seront leurs rôles et responsabilités respectifs dans la gestion de l’entreprise et ce qui se passerait si un partenaire quitte l’entreprise.

Membres

Les particuliers ou les entreprises existantes peuvent être membres d’un partenariat à responsabilité limitée et la LLP doit compter au moins deux membres. La contribution minimale en capital est de 2 £. Les droits et les responsabilités de tous les membres seraient généralement énoncés dans un «acte de partenariat». Les membres désignés ont les mêmes droits et obligations vis-à-vis de la LLP que tout autre membre. La convention des LLP et la loi générale régissent ces droits et devoirs mutuels. En règle générale, le programme LLP sélectionnerait un « membre désigné » (ou des membres) qui serait chargé de préparer les comptes et d’agir pour le compte du programme LLP si, pour une raison quelconque, il est dissout ultérieurement.

Gestion

Les membres d’une LLP sont libres de convenir de la relation qui les unit, plutôt que les partenaires d’un partenariat, le SENC même étant une entité juridique distincte, détenue par les membres.

Cela signifie que le programme d’évaluation directe peut conclure des contrats et détenir des biens et qu’il peut continuer à exister indépendamment des changements de membres. L’important est de veiller à ce que l’accord entre les membres traite de la question de la gestion, en particulier dans la mesure où un programme d’éducation et de formation tout au long de la vie ne doit pas nécessairement avoir l’accord officiel des membres pour la création.

Secrétaire

Il n’y a aucune obligation légale de nommer un secrétaire général.

Siège social

Chaque LLP doit avoir un siège social en Ecosse, qui est l’adresse à laquelle toute communication formelle peut être envoyée. La LLP peut changer de siège à tout moment en remplissant un formulaire spécial, mais la modification ne prend effet qu’après son enregistrement. Le siège social doit être un lieu physique, car les personnes ont le droit de visiter le bureau pour consulter certains registres et autres documents. Ils devraient également pouvoir y délivrer des documents à la main.

Réunions

Les réunions d’entreprise ne doivent pas nécessairement se tenir au Royaume-Uni ni en Écosse.

Fiscalité

Les sociétés écossaises sont des entités transparentes, dans la mesure où, pour les besoins fiscaux du Royaume-Uni, le HMRC ne les considère pas comme des entités imposables, bien qu’il s’agisse d’une entité juridique distincte qui peut conclure des contrats et posséder des actifs, intenter une action en justice.

Toutes les sociétés LLD et LLP en Angleterre et en Ecosse, qui n’exercent aucune activité dans ces deux pays, qui ne tirent aucun revenu de ces deux pays et dont les membres ne sont pas des résidents de ces deux pays, sont exonérées de l’impôt local sur les sociétés.

Tous les bénéfices ou revenus tirés du LLP sont distribués aux commanditaires, ce qui reste non imposé, si les conditions ci-dessus sont réunies. De plus, il n’y a pas d’impôts sur les dividendes, les intérêts, les redevances, les loyers, les compensations, les bonus ou les commissions.

Fermer le menu
					
×

Panier